Eros et civilisation

Eros et civilisation

Par Herbert Marcuse

Description

La libre satisfaction des besoins instinctuels de l’homme est-elle compatible avec l’existence d’une société civilisée ? C’est à cette question qu’essaie de répondre la présente étude. Prolongeant la pensée de Hegel, de Marx et de Freud, ce livre ne relève ni de la psychologie des profondeurs, ni de la philosophie, ni de l’anthropologie, ni de l’interprétation des mythes, ni de la sociologie des systèmes culturels ; il est pourtant tout cela à la fois. La thèse de Freud, selon laquelle le bonheur n’est pas une valeur culturelle, est radicalement mise en question. Le pessimisme freudien, lié à la structure de la société répressive, est situé dans son contexte historique, et l’auteur montre qu’une civilisation est finalement possible qui ne serait pas payée au prix d’une restriction quasi totale de la vie instinctuelle. L’ouvrage de Herbert Marcuse offre la première synthèse entre psychanalyse théorique et marxisme ouvert.

Liens de Téléchargement